La condition de la femme pokemon #5

(pause)

6 – yo !

4 – yo

6 – …

4 – je tiens à signaler que cet espace n’est pas neutre. C’est 6 qui l’a provoqué, et tout ce que nous disons est produit à l’intérieur d’un cadre donné, qui n’est pas forcément le meilleur pour analyser ni pour résoudre le problème

6 – le problème ?

4 – nous sommes trop.

6 – pardon j’ai été stimulé par ce que tu as dit et j’ai réagi au lieu de répondre

4 – mais tu peux réagir si tu veux

6 – merci, mais je ne veux pas. je veux t’écouter.

4 – ok

6 – qui es-tu ?

4 – Je m’appelle Lille. En tout cas je revendique ce territoire-là. Je ne crois pas à l’identité, mais je voudrais être Lille. Je voudrais être Lille.

6 – qu’est-ce qui te traverse ?

4 – la fatigue. un peu de désespoir. l’ennui. le mépris aussi. je suis un peu grognon.

6 – est-ce que tu veux nous en dire plus ? 

4 – moui. je.

6 – oui ?

4 – je sais pas trop.

6 – qu’est-ce qui est présent là ?

4 – une gêne dans la poitrine. une plaque de métal. (rote)

6 – …

4 – …

6 – ça va ?

4 – moui. j’ai rien à dire je crois

6 – c’est ok

4 – c’est décevant

6 – …

4 – non ça va je crois. c’est neutre. c’est ni joyeux ni la détresse. neutre. je crois que mon corps a besoin de dormir, et d’eau. 

6 – tu disais que nous sommes trop tout à l’heure ?

4 – non ça va.

6 – et l’honnêteté ?

4 – ouais.

6 – tu as quelque chose à rajouter ?

4 – non

6 – ok. merci

4 – est-ce qu’on peut fermer les volets ce soir en allant dormir ?

1 – moi j’ai peur quand on ferme les volets 

4 – est-ce qu’on peut essayer ?

1 – oui

4 – merci

6 – ok… autre chose ?

4 – non, c’est bon. désolé pour les personnes que j’ai blessé.

3 – pardon de t’avoir insulté tout à l’heure

4 – c’est ok

3 – je suis vraiment désolée

4 – merci

3 – est-ce que tu me pardonnes ?

4 – oui

5 – je ne ressens pas ton pardon 

4 – …

6 – c’est ok pour toi qu’on passe à 5 ?

4 – oui

6 – ok

5 – je ne ressens pas son pardon 

6 – qu’est-ce que tu ressens ?

5 – moi aussi c’est dans la poitrine. des petits points, et des petites décharges, des picotements. 

6 – qu’est-ce qui te traverse ?

5 – des histoires. des pensées qui ne s’arrêtent pas. je n’arrive pas à les attraper.

6 – ça va ?

5 – oui, ça va 🙂

6 – tu as besoin de quelque chose ?

5 – accorder plus de temps à la méditation et à la respiration

6 – d’accord

5 – le coeur 🙂 

6 – d’accord. autre chose ?

5 – j’ai des fourmis dans les doigts j’aime bien. (bouge ses doigts) trop bien blibliblou

6 – hihi

5 – merci ! est-ce que quelqu’un a besoin d’autre chose ? et toi, 6, d’ailleurs ? 

6 – euh moi 

5 – oui toi, tu as besoin de quelque chose ? Je sais pas bien faire l’écoute comme toi, mais tu mérites qu’on prenne soin de toi aussi pas vrai ? 

6 – … je suis très ému que tu dises ça

3 – tu es qui ? 

6 – euh, je suis Lille. je suis thérapeute. j’aime bien prendre soin.

3 et 2 ensemble – et qu’est-ce qui te traverse ?

5 – hihi !

6 – euh… de la joie.

4 – (sourire)

6 – je me sens heureux de vous avoir avec moi. je me sens amoureux.

1 – (sourire)

3 – est-ce que tu as besoin de quelque chose ? 

6 – j’ai besoin que des temps comme celui qu’on vient d’avoir existent plus souvent. 

1 – moi aussi

2 – moi aussi

3 – oui

4 – ok

5 – ouiiii ! 

6 – trop bien merci ! 

1 – tu es gentil. merci d’avoir pris soin de nous.

6 – on peut faire un câlin ? 

1 – ouiiii !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *