les Enfants du Désordre #1

Un nouveau projet est en train de naître à l’intérieur de moi. Depuis que j’ai clos le cycle lierre et vigne, il y a enfin de l’espace dans mon cœur pour une nouvelle création.

Quand j’ai décidé de m’installer à Angoulême début 2020, juste avant la pandémie mondiale, j’avais pour projet de faire de cette ville le point culminant du Désordre. Je voulais y organiser des rituels sous forme de jeux de rôles pour les habitant·es, pour faire découvrir cet univers parallèle, ce plan cosmique si cher à mon cœur. J’avais notamment imaginé une procession à travers les remparts au tout petit matin, se terminant sur un lever de soleil et on aurait chanté la chanson lumière :

Bon, cela ne s’est pas exactement passé comme prévu. Le virus m’a empêché d’investir Angoulême comme j’avais prévu de le faire. Finalement, cette ville a été pour moi celle de la Papesse et non celle du Soleil. J’y ai appris la solitude profonde, l’isolement, l’éveil et la folie. Mais pendant tout ce temps, les Enfants ont mûri en moi, et je crois que je suis prêt à leur donner une nouvelle forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *